Go to Top

Comment regardez-vous les crises ?

Oui je parle de bien de crises au pluriel !
Le Larousse donne la définition suivante du mot crise : « Moment très difficile dans la vie de quelqu’un, d’un groupe, dans le déroulement d’une activité ; période, situation marquée par un trouble profond ». Et rajoute qu’il s’agit d’une « Rupture d’équilibre entre la production et la consommation »
Je dirais que la rupture d’équilibre ne s’applique pas uniquement à l’offre et la demande économique, mais aussi :

  • aux relations entre les individus (l’actualité est malheureusement riche dans ce domaine),
  • à l’organisation des marchés avec la réalité du web, mais aussi des pratiques nouvelles des consommateurs dans ce que j’appelle le mouvement co : co-voiturage, co-construction, co-location, co-développement…
  • à notre environnement, proche équilibre vie pro / vie privée, ou plus « lointain » protection de notre planète / développement de l’activité de l’homme
  • au sens plus profond que l’on souhaite donner à nos actions et à notre vie
  • etc…

Toutes ces crises peuvent faire peur et nous installer dans un sentiment d’impuissance.
Mais faisons un pas de côté, et à l’instar des Chinois regardons ces crises avec des yeux nouveaux.
En chinois le mot crise est composé de 2 idéogrammes, le premier indiquant le danger et le second le moment à saisir, l’occasion.
On peut ainsi définir leur vision de la crise, comme « une occasion à saisir au milieu du danger. Une occasion fournie par le danger lui même ! »
Encore faut-il rester ouvert, à l’écoute, en contact avec l’extérieur, et non comme beaucoup de gens qui dans ces situations opèrent un repli sur soi. Pour quoi ? Pour conserver le peu qui leur reste et qui de toute façon finira par disparaître s’ils conservent la même attitude !

Et si une crise avec un de vos collaborateurs était le moment de remettre ou de mettre les choses à plat. De vous expliquer sincèrement sur ce que vous attendez de lui, et d’écouter aussi ce qu’il a vous dire, en vous disant qu’il y a forcément quelque chose à apprendre de vous, de votre management, de votre communication pour progresser encore.
Et si une crise sur vos marchés, ne devenait plus un élément subit, mais une opportunité de repenser vos produits, les services rendus à vos clients et d’inventer de nouvelles pratiques.
Et si au lieu de subir les crises, vous redeveniez acteur en vous posant des questions simples :

  • qu’est ce que la situation a à m’apprendre de moi, de mon fonctionnement, sur mon entreprise, mon équipe et son fonctionnement ?
  • quelles stratégies ai-je mis en place ? avec quels résultats ?
  • suis- je rester seul pour gérer cette crise ? qui aurait pu être un support une ressource pour moi, mon équipe, mon entreprise ?
  • si je n’avais pas eu peur, qu’est ce que j’aurais fait ?
  • si j’avais su ou oser dire qu’aurais-je fait différemment ?

Et aujourd’hui quelle serait la 1ere petite action que je peux faire dès maintenant pour changer mon regarder sur la crise et (re)devenir acteur ?

Je finirais avec cette citation de Churchill «  Un pessimiste voit la difficulté dans chaque difficulté. Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté »

Qu’avez vous à regarder différemment pour agir autrement et gagner en performance ?

Je me ferais un plaisir de vous accompagner à changer votre regard et faire de vos crises des occasions de développement !

A très bientôt

Fabienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *