Go to Top

Peut-on être heureux au travail ?

A quelques jours de mon départ en vacances, je me pose cette question.
Et oui, depuis que j’exerce ce métier de coach qui me passionne, je n’attends plus les vacances avec cette impatience, qui avant, était quasiment synonyme de délivrance.
Quand on sait que le mot travail vient du latin tripalium qui indiquait un instrument d’immobilisation voir de torture, et que le mot travail désignait autrefois une personne en souffrance (encore utilisé en obstétrique), il y a effectivement de quoi se poser la question.
Alors peut-on être heureux au travail et le bonheur est-il source de performance ?
Ces deux questions me taraudent depuis un moment. D’abord parce qu’on y passe beaucoup de temps au travail, alors autant s’y épanouir ! Et ensuite parce que j’ai connu des environnements de travail avec des relations dégradées qui non seulement impactaient les salariés dans leur bien-être mais les rendaient beaucoup moins contributeurs de performance.
Pour illustrer ma réflexion, je prendrais 2 exemples.
Ma propre expérience d’abord. Qu’est ce qui a changé pour que je me sente heureuse au travail ?
Ok, je fais ce que j’aime, c’est essentiel mais ça ne suffit pas (notamment à dépasser les enjeux du quotidien d’une chef d’entreprise). Ce qui me rend heureuse c’est que mon activité professionnelle a un sens pour moi, et que j’ai le sentiment de contribuer à ma mesure, à la vision que j’ai d’un monde de l’entreprise plus humain et donc plus performante. Ça a du sens, et je suis responsable de mes actions : je les choisis et j’assume les résultats. Comme je suis responsable de mes actions pour atteindre les objectifs que je me suis fixés, je aussi suis libre d’utiliser toute ma créativité pour imaginer ces actions. Il y a aussi un dernier point, comme je me fais confiance, je sais que je peux adapter mon temps et mon énergie en fonction de ma disponibilité et de mes ressources. Je suis donc autonome.
Vous me direz, c’est facile vous êtes seule dans votre entreprise. Vous avez raison, c’est plus simple.
Je cherche donc des exemples ailleurs, et je vais vous partager une rencontre avec Laurence Vanhée qui a été DRH ou plutôt Directrice du bonheur à la Sécurité sociale Belge. Comme elle le dit « si c’est possible avec des fonctionnaires, c’est possible dans toutes les entreprises ! ».
En résumé, elle dit que pour changer de culture d’entreprise elle a insufflé cela :

  • Faites confiance à priori et non a postériori
  • Je travaille avec des adultes, donc des personnes responsables
  • Le manager devient un leader qui accompagne son équipe à fixer ses propres objectifs et qu’il a 3 rôles : facilitateur, communicateur (vision inspirante, donner du sens) et suivi des résultats en fonction de 3 critères (quantitatif, qualitatif et comportemental)
  • Ne vous plaignez pas : innover !

Elle a fait former et accompagner ses collaborateurs, et en 18 mois les résultats parlent d’eux même : productivité + 20% , frais maintenance – 50%, 12 millions d’économie de structure, un absentéisme quasi inexistant, une satisfaction client et salarié au beau fixe….

Plus largement, la dernière étude Gallup démontre qu’un salarié heureux est :
– 2 x moins malade                            – 31% plus productif
– 6 x moins absent                             – 55% plus créatif
– 9 x plus loyal

  •  350 Milliards de $ c’est le coût annuel du « désengagement » des salariés au Etats-Unis.

En France seulement 11% des employés sont engagés dans une entreprise. Cela signifie que 11% des salariés d’une société travaillent activement à sa réussite. Et le reste ? Il se divise en deux catégories : 61% des salariés sont désengagés et les 28% restants sont des salariés activement désengagés !

Et vous, dans quelles catégories sont vos collaborateurs ? Et si la performance et l’innovation de votre entreprise passaient par le bonheur de vos salariés ?
Une belle réflexion pour vos vacances, non ?
Et si comme moi, vous avez envie d’explorer ce chemin mais sans trop savoir comme vous y prendre, c’est avec plaisir que j’échangerais avec vous.

Je vous souhaite un bel été et à très bientôt.

Fabienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

accumsan dictum Praesent pulvinar sit ante. eget