Go to Top

Prendre sa place !

Dans son discours d’investiture Nelson Mandela à déclaré : « Jouer petit ne sert pas le monde. Se rétrécir devant les autres pour qu’ils ne se sentent pas en insécurité ne fait pas preuve d’une attitude éclairée. Nous sommes tous voués à briller, comme le sont les enfants. Ce n’est pas le sort de quelques-uns d’entre nous, c’est le sort de tout en chacun. Et quand nous laissons notre propre lumière briller, nous donnons sans en être conscient la possibilité aux autres de faire le même chose. Quand nous sommes libérées de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. »

Il parle ici en 1er lieu de notre peur de briller et de développer tous nos talents. Mais cela parle aussi de comment je prends ma place dans la société, dans ma vie au quotidien, avec mes proches, mes collègues, mes partenaires d’affaires…

Lors de mes accompagnements de dirigeants et de managers je constate combien il est très souvent difficile pour eux de s’affirmer, de dire les choses simplement, de prendre leur véritable place, leur espace.
Très souvent quand je les questionne à ce sujet, reviennent la peur de décevoir en cas de non, de passer pour un autoritaire, un despote s’il défende leurs idées, la peur aussi d’affronter une situation tendue, un conflit, et ainsi préférer ne pas faire de vague (mais ça revient forcément à un moment).

Il y a alors confusion entre prendre sa place et prendre celle de l’autre, entre ce que je suis et ce que je fais (si je dis non à une demande – action – cela n’indique pas que je suis égoïste par exemple – être) et entre exprimer ses idées, dire ce que l’on pense, s’affirmer et imposer ses idées, prendre le pouvoir sur l’autre.

Savoir exprimer ses idées, ses convictions, ce que l’on ressent, ce que l’on veut ou pas, dans le respect de l’autre, c’est donner aussi à l’autre l’opportunité de faire de même. Quand dans un groupe personne ne s’affirme l’énergie, le potentiel d’action de développement de ce groupe est très faible. Il ne se passe rien ! Imaginez qu’une nouvelle personne arrive et qu’elle s’affirme dans le respect des autres. Petit à petit, les autres vont en faire de même, les idées vont se développer, la mise en action va être favorisée par la possibilité qui est donné à chacun d’être ce qu’il est, de s’affirmer !

Mais pour cela il est important de communiquer dans le respect de l’autre.

L’assertivité est la posture la plus efficace pour s’affirmer librement, dans sa communication et ses comportements, sans émotion dérangeante et tout cela dans respect les autres. En résumé « ni paillasson, ni hérisson » !
L’assertivité ça s’apprend et ça s’entretient au quotidien. Pour commencer voici quelques principes de base :
Utiliser le JE
Dire JE c’est une manière de s’affirmer, de clarifier, de montrer que JE suis responsable de ce que je dis, de ce que je veux, de ce que je pense. Utiliser le JE à la place du TU quand cela est possible, permet aussi de ne pas « agresser » l’autre et d’exprimer ce que l’on ressens ou penses par exemple sans juger l’autre.
Parler des faits
Une description répond à la formule: QQOQCC (Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ?) et surtout pas de Pourquoi. Cela évite les points de vue, les jugements et accusations, évaluation et les généralisations (toujours, jamais…)
Le comportement n’est pas la personne
C’est important de faire la différence entre la personne et ce qu’elle à fait ou dit. Dès que l’on englobe la personne il y a un jugement, une évaluation.
S’exprimer en se respectant soi
Ça veut dire exprimer :
– ses désirs → je veux
– ses sentiments → je me sens, je suis
– sa compréhension → je comprends

Observer votre façon de vous exprimer et décider par quoi vous voulez commencer. Petit à petit vous vous sentirez plus acteur de votre relation aux autres et développerez votre confiance en vous.

Les tensions relationnelles vont s’apaiser, les conflits seront plus faciles à gérer et surtout plus constructifs. C’est une démarche exigeante car il faut réapprendre à communiquer différemment, mais quels bénéfices en gain d’énergie et de fluidité !

Alors par quoi allez- vous commencer ?
Racontez-moi vos expériences, vos souhaits d’évolution vers une communication plus fluide pour enfin prendre VOTRE place !

A très bientôt

Fabienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sit Donec pulvinar commodo suscipit elit. amet, ut ut Aliquam